686

Jérôme RICHARD (?-1800)

État civil

Jérôme Richard, qui ne se confond ni avec Jérémie Richard (Cior 18) ni avec le zoologiste Louis Claude Richard (D.L.F.), est né à Dijon, et mort à Paris vers 1800.

Formation

Il fut prêtre en l'église Saint-Michel de Dijon, puis chapelain à Chanceaux et chanoine du chapitre de Vézelay. Il fut adjoint à l'Académie de Dijon le 12 juin 1750, puis élu pensionnaire le 28 décembre 1753 (Milsand). Secrétaire de l'Académie à la mort de Fromageot (14 août 1753), il dut démissionner le 25 février 1763.

Carrière

Il fut précepteur du fils de Bourbonne, président au Parlement de Dijon, gendre du président Bouhier, et fut chargé du soin de sa bibliothèque, héritage du président Bouhier (Ruffey). Il accompagna son élève en Italie. En 1763, sa carrière fut brusquement interrompue ; Richard de Ruffey raconte que «ses moeurs se corrompirent ; il n'eut pas la prudence d'en voiler le scandale, qu'il voulut rejeter sur quelques ecclésiastiques ses confrères. Reconnu l'auteur de lettres scandaleuses et punissables, il dut se retirer à la campagne, où ses protecteurs lui procurèrent de quoi vivre» (p. 107).

Activités journalistiques

6. Tablettes historiques, topographiques et physiques de Bourgogne, Dijon, 1753-1760, 8 vol. in-24, périodique annuel : les Tablettes ont été éditées par la veuve Sirot (t. I), puis par son successeur J. Causse à partir du 4 juin 1753 (Clément-Janin) ; elles étaient vendues par Desventes : « Desventes dans sa boutique Vend tablettes politiques Physiques, topographiques [...]. Le prix en est hydropique [...]. Tout y est épisodique» (B.V. Dijon, ms. 2063).

Publications diverses

Aihcrappih, histoire grecque, 8.1., 1748, publié aussi sous le titre : Hipparchia, histoire galante traduite du grec, Lampsaque [Paris, 1748]. – Réflexions critiques sur le livre intitulé des Mœurs, «Aux Indes», 1748. – La Théorie des songes, Paris, Estienne, 1766. – Description historique et critique de l'Italie, Dijon, Desventes ; Paris, Lambert, 1766 ; rééd., Paris, Delalain, 1770, 6 vol. – Histoire naturelle de l'air et des météores, Paris, Saillant et Nyon, 1770, 6 vol. ; puis 4 vol. en 1771. – Histoire du règne de l'empereur Charles V, trad. de l'anglais de W. Robertson, Maestricht, 1783, 6 vol. – Histoire natu­relle, civile et politique du Tonquin, Paris, Moutard, 1778, 2 vol. – Lettres grecques d'Alciphron ou Anecdotes sur les mœurs et usages de la Grèce, trad. et annotées, Amsterdam et Paris, Nyon, 1785. – Voyages chez les peuples sauvages, ou l'Homme de la nature histoire morale des peuples sauvages des deux continents et des naturels des îles de la mer du Sud, rédigé par F. Rabié d'après les notes de J. Richard, Pau, Laurens, an IX (1801) ; rééd. Paris, Laurens et Chaumeret, 1808.

Richard a donné à l'Académie de nombreux discours et mémoires dont on trouvera la liste dans la Table des Mémoires de l'Académie de Dijon (voir Milsand et Muteau).

Bibliographie

F.L. 1769 ; Q. – Muteau C. et Garnier J., Galerie bourguignonne, Dijon, 1858. – Baudot, Bibliothèque des auteurs de Bourgogne (B.V., Dijon, ms. 2064). – Milsand P., «Notes et documents pour servir à l'histoire de l'Académie de Dijon», dans les Mémoires de l'Académie, 1870. – Clément-Janin, Les Imprimeurs et les libraires dans la Côte d'Or, 2e éd., Dijon, 1883. – Ruffey R. de, Histoire secrète de l'Académie de Dijon, éd. M. Lange, Paris, 1909.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH