603

Karl von NEORBERG (?-?)

État civil

Dates personnelles inconnues. D'après le rapport du 16 septembre 1772 (A.A.E., f° 193 v°, 194 r°), le secrétaire du ministre O'Dunne à Mannheim signale au duc d'Aiguillon que le gazetier Karl von Neorberg (Norbert, Norberg, différentes variations de nom) «est fils naturel de Mr. Grevenbrock qui a été long tems Ministre de l'Electeur en France, lequel sans le reconnoitre lui a pourtant fait du bien, il l'a entre outre recommandé au Marechal de Belleisle qui l'a employé pendant quelque tems mais qui n'a pu le garder à cause de son inconduite, de la il est vecue a Mannheim ou il s'est mal comporté et a tant persecuté M. de Grevenbrock, que l'Electeur l'a fait sortir de la ville, chassé il est allé se refugier a Aix La Chapelle et y a commencé une gazette qui n'a eu aucun vogue et a été etouffée dans son origine, ce mauvais succés n'a point rebuté le Sr. Norbert il en a entrepris un autre a Dusseldorp sous le nom de gazette interessante».

Carrière

1772-1774, éditeur et rédacteur de la Gazette intéressante à Düsseldorf ; 1774-1778, secrétaire français du Conseil intime à l'Etat des Duchés de Juliers et Berg ; 1779-1802, commissaire général de la police à Düsseldorf ; 1781, intendant du théâtre à Düsseldorf ; 1785, diplôme comme conseiller intime ; 1786-1789, adjoint du trésorier de l'ordre du Lion palatin ; à partir de 1790, trésorier de l'ordre du Lion palatin.

Situation de fortune

En 1772, pension perpétuelle de 200 écus par an ; pour l'édition de la Gazette intéressante il obtint en 1772 une pension annuelle de 200 florins ; en 1774, la pension dut servir pour l'amortissement des dettes (voir Lau, 1921, p. 292, n. 210).

Activités journalistiques

Après que les premiers numéros de la gazette furent publiés en Aix-la-Chapelle la Gazette intéressante (voir D.P.1, n° 570) parut à Düsseldorf jusqu'en juin 1774 (voir B.U. Düsseldorf, Sign. z 439 : n° 40 du 15 novembre 1773 jusqu'en juin 1774). L'abonnement annuel pour la gazette coûta «3 Kronthaler» (voir Schubert, Die Anfänge..., 1930, p. 13). Aussi bien que pour le périodique Mannheim. Gazette d'Allemagne, le duc d'Aiguillon fit observer la Gazette intéressante et son gazetier. Ces informations furent transmises par l'abbé Roger, précepteur du fils de M. de Goltstein à Düsseldorf et à Heidelberg (voir l'instruction du duc d'Aiguillon à O'Dunne du 3 mars 1772, CP Palatinat-Deux-Ponts, vol. 115, f° 34 r° ; rapport par O'Dunne au duc d'Aiguillon du 7 décembre 1772, ibidem, f° 237). En 1772 il protesta quelquefois au gouvernement du Palatinat par son ministre O'Dunne pour faire des remontrances au gazetier de Düsseldorf au sujet de ses reportages concernant la politique intérieure de la France. Le 21 novembre 1772 il écrivit de Versailles à son ministre à Mannheim : «Il est tems, Monsieur, de songer à mettre un frein aux excès de cet auteur. Vous voudrez bien, si vous ne l'avez déjà fait, renouveler auprès du Ministère de S.A.S. les plaintes que vous avez déjà portées à cette occasion, faire remarquer le manque de respect et la coupable partialité du Gazetier ; faire sentir la nécessité de le réprimer par un chatiment exemplaire, y insister, et m'informer des succès de votre démarche à ce sujet, pour me mettre en état d'en rendre compte au Roi.» (voir A.A.E., f° 223 v°). A cause de cette protestation le ministre français obtint un rescript palatin déclarant «très sérieusement que s'il [le gazetier] tombe encore dans la même faute, on l'on fera punir corporellement et outre cela fermer son Bureau de Gazettes» (voir A.A.E., f° 238 r°). En même temps le duc d'Aiguillon essaya par des interventions réitérées d'établir la distribution de la Gazette de France aux Etats palatins, mais en vain. D'après le rapport du 16 septembre 1772, le secrétaire du ministre à Mannheim lui signale que «M. O'Dunne s'est aussi occupé des moyens de repandre la gazette de France dans les Etats de l'Electeur, mais comme c'est le Prince Taxis qui a l'administration des postes dans le Palatinat, il [doit] s'adresser au Directeur general a Francfort, on lui a écrit en consequence, et on attend sa reponse, il est fort douteux qu'il voudra se charger de quelques exemplaires, il auroit peine a s'en de faire on lit plus volontiers ici les feuilles piequantes et satyriques quoique fausses pour la plupart du temps et on les prefere a une gazette ecrite avec decerne avec verité et avec prudence» (A.A.E., f° 193 r°, 194 v°). En juin 1774 la Gazette intéressante parut une dernière fois.

Bibliographie

A.A.E., C.P., Palatinat-Deux-Ponts, vol. 115, (1772). – B.U. Düsseldorf, Sign. z 439 : n°40, 15 nov. 1773– juin 1774 – Almanach Electoral Palatin/Churpfälzischer Hof- und Staatskalender, Manheim, 1776-1802. – Lau F., Geschichte der Stadt Düsseldorf, t. I, Band : Von den Anfängen bis 1815, Düsseldorf, 1921. – Schubert F., «Die Anfänge der periodischen Presse am Niederrhein», Bergisch-Jülische Geschichtsblätter 7 (1930), p. 11-14. – Id., «Düsseldorfer Buch- und Zeitungsdruckerei im 16. bis 18. Jahrhundert», Jan Wellem 5 (1930), p. 283-285 et 316-321. – Id., Düsseldorfer Zeitungswesen in Vergangenheit in Vergangenheit und Gegenwart (Schriften des Historischen Museums und des Archivs der Stadt Düsseldorf, 5), Düsseldorf, 1932. – Id., «Die Düsseldorfer Intelligenzblätter des 18. Jahrunderts», Jan Wellem 8 (1933), p. 30-35. – Stöcker H., Düsseldorfer Zeitungskunde. Ein Überblick über die Düsseldorfer Zeitungen und allgemeinen Zeitschriften von 1723-1947, Düsseldorf, 1947. – Id., Das Neueste seit 1712. 250 Jahre Düsseldorfer Zeitungstradition von Tilmann Liborius Stahl bis Heinrich Droste, Düsseldorf, 1963. – Universitätsbibliothek Düsseldorf. Zeitungen und zeitungsähnliche Periodika. Verzeichnis der Original - und Mikrofilmbestände, (Schriften der Universitätsbibliothek Düsseldorf, 1), Düsseldorf, 1986. – Kreutz J., «Mannheim. Gazette d'Allemagne». Zur Geschichte einer kurpfälzischen Zeitung im Ancien Régime, Francia 20, 1993

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH