587

Marie de MONTANCLOS (1736-1812)

État civil

Marie Emilie Mayon est née à Aix-en-Provence en 1736 (B.Un.). Elle épouse en premières noces François René, baron de Princen (ou Prinzen) et se fait appeler en 1774 «baronne de Prinzen» ; elle épouse en secondes noces Charlemagne Cuvier-Grandin de Montanclos et sera sous la Révolution «citoyenne de Montanclos», ou, en 1799, «Madame Montenclos». Elle meurt le 29 août 1812 (B.Un.).

Activités journalistiques

Connue comme auteur de nombreuses pièces fugitives dans l'Almanach des Muses, elle reprend, en janvier 1774, le Journal des dames, publié précédemment par Mme de Maisonneuve (voir ce nom). Elle en rédige la plus grande partie jusqu'en novembre 1774 : «On dit que le Journal des dames recommençait depuis cette année, et que le privilège en avait été accordé à une certaine baronne de Prinzen, fort entichée de la manie de faire des vers, et remplissant ce Journal de ses insipides productions» (M.S., 1er nov. 1774, t. VII, p. 231). Le numéro de novembre annonce la collaboration d'un homme de lettres connu dans la société, peut-être Dorat (selon Sullerot, p. 20), plus probablement Rocher (Gelbart, p. 192) ; mais c'est à Mercier qu'elle revend le journal le 19 avril 1775, après avoir obtenu un privilège le 22 mars (id.,p. 201-202). En 1799, elle écrit dans la Correspondance des dames, qui fusionne ensuite avec le Journal des dames et des modes de La Mésangère.

Publications diverses

M. est l'auteur de plusieurs petites comédies : Le Choix des fées par l'Amour et l'Hymen à la naissance de Mgr le Dauphin, Bruxelles et Paris, Duchesne, 1782. – Le Fauteuil, Paris, an VII (1799). – Robert-le-bossu ou les trois soeurs, vaudeville en un acte, joué le 22 pluviôse an VII, Paris, Barba, an X (1802). – Alison et Silvain ou les habitants du Vaucluse, opéra en un acte, Paris, Barba, an XI (1803). – La Bonne maîtresse, comédie en un acte jouée le 18 messidor, an XI, Paris, Hugelet, an XII (1804).

Bibliographie

8. F.L. ; B.Un. ; H.P.L.P. ; Cior 18. – Marquiset A., Les Bas-bleus du premier Empire, Paris, 1913, p. 93-105. – Sullerot E., Histoire de la presse féminine en France des origines à 1848, Paris, A. Colin, 1966, p. 20 et suiv. – Gelbart N., Feminine opposition journalism in old régime France : le Journal des dames, I759-I778' Berkeley, U. of California Press, 1987, chap. 5. Id., «Frondeur journalism in the 1770s : theatre criticism and radical politics in the prerevolutionary French press», Eighteenth century studies, t. XVII, n° 4, 1984. – Id., «The Journal des dames and its female editors : politics, censorship and feminism in the old regime press », dans Press and politics in pre-revolutionary France, éd. J. Censer et J. Popkin, Berkeley, $$ of California Press, 1987.

Additif

Activités journalistiques : "Marie-Émilie Mayon de Montanclos a donné quelques vers à l'Almanach en 1775, mais c'est surtout sous l'Empire qu'elle figurera fréquemment au recueil" (Jean-Noël Pascal, "Présence des femmes poètes dans l'Almanach des Muses", in revue Orages, n°12, mars 2013, p. 270).

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH