559

Pierre MASSUET (1698-1776)

État civil

Pierre Massuet est né à Mouzon-sur-Meuse, le 10 novembre 1698, d'une famille catholique. Peut-être est-il apparenté à René Massuet (1665-1716), bénédictin de Saint-Maur. Il épouse à Leyde, le 2 janvier 1724, Marianne Batailhey (ou Bataillie), née à Bordeaux, mais habitant La Haye, où les bans sont publiés le 12 décembre 1723. Leur fille Marie est baptisée le 28 mars 1725 à Leyde. Marianne Massuet meurt en novembre 1761 (L, p. 85). Le 22 janvier 1764, il se remarie avec Anne Brians, à Amsterdam (B.W.). Il meurt à Lankeren près d'Amersfoort, le 6 octobre 1776 (Haag).

Formation

Jeune encore, il entre dans la congrégation bénédictine de Saint-Vincent de Metz, où il prononce ses vœux le 15 juin 1716 (Van der Aa ; N.B.U.). Selon Haag, il s'agit de la congrégation de Saint-Vanne à Metz. Bientôt il prend en dégoût la vie monastique et tente de s'enfuir. La première fois, il est rattrapé et reconduit à Metz, mais la seconde fois il réussit à gagner les Pays-Bas. Il abjure la foi catholique et est reçu membre de l'église wallonne de La Haye, le 21 septembre 1721. Par avant son mariage le 2 janvier 1724, il avait commencé des études de médecine chez Boerhaave à Leyde (inscription le 9 sept. 1723, L, p. 84). Il obtient le grade de docteur en 1729.

Carrière

Dès son arrivée aux Pays-Bas, il se rend à La Haye, où il devient précepteur dans une riche famille dont il épouse la fille. Lors de son mariage il habite déjà à Leidsendam (B.W.). Ayant terminé ses études, il s'établit comme médecin à Amsterdam. Le départ de la famille Massuet date du 13 novembre 1729, et le 12 septembre 1730, M. devient citoyen d'Amsterdam. Une fois installé dans cette ville, il y ouvre aussi un pensionnat, dont il assure la direction tout en continuant à pratiquer la médecine.

Situation de fortune

Depuis son mariage il jouit d'une fortune considérable, sans pour cela renoncer à ses habitudes laborieuses. Il se fait une excellente réputation comme médecin, et le pensionnat qu'il dirige est très florissant.

Activités journalistiques

De 1741 à 17 53, M. est l'un des principaux collaborateurs de la Bibliothèque raisonnée (probablement surtout pour les articles de médecine, de physique et d'histoire). Un texte autobiographique retrouvé par B. Lagarrigue précise l'étendue de cette collaboration : « Mr. Massuet est l'un des Auteurs qui ont travaillé le plus constamment à la Bibliothèque Raisonnée des Ouvrages des Savans de l'Europe, surtout pendant 12 années consécutives, depuis son renouvellement en 1741, jusqu'au mois de juillet 1753, tems auquel on mit fin à ce Journal. Il y a fourni un très grand nombre d'Extraits sur toutes sortes de matières ; il se trouve même des Tomes qui sont presque entièrement de sa façon» (cité par L, p. 83). Il donne quelques «Dissertations critiques» dans les Lettres sérieuses et badines (Haag ; Van der Aa).

Publications diverses

Ouvrages de médecine et d'histoire : voir Haag et Cior 18, n° 43967-43713.

Bibliographie

N.B.U. ; Haag. – (B.W.) Bibliothèque wallonne, Amsterdam. - Van der Aa A.J., Biographisch woordenboek der Nederlanden, Haarlem, Brederode, 1862. – Nous n'avons pas voulu modifier la notice de Marianne Couperus, rédigée en 1971, peu avant sa mort, et publiée dans le Dictionnaire des journalistes en 1976. On trouvera dans le livre de B. Lagarrigue, Un temple de la culture européenne (1728-1753), l'histoire externe de la Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savants, Nimègue, 1993, une confirmation des renseigne­ments fournis dans cette notice et des précisions sur la collaboration de M. à la Bibliothèque raisonnée (p. 83-92).

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH