558

Samuel MASSON (?-1742?)

État civil

Fils de Jean Masson de Civray, ministre de Cozès, et frère du théologien Jean Masson ; cousin de Philippe Masson (Haag ; Van der Aa).

Formation

La famille Masson s'enfuit en Angleterre en 1685, puis s'installe aux Pays-Bas. Le père reçoit pendant deux ans une pension de la ville de Dordrecht. M. est ministre des communes presbytériennes et episcopales réunies, à Dor­drecht, de 1700 à 1742 (Van der Aa).

Opinions

5. Le Chef d'oeuvre d'un inconnu de Saint-Hyacinthe attaque avec insistance les trois Masson ; Jean (ministre, érudit, ennemi de Dacier, établi en Angleterre), Philippe (traducteur, spécialiste de l'histoire de Chine) et Samuel, auteur de l'Histoire critique de la République des Lettres, journaliste et « aristarque». Ce dernier est visé plus particulièrement dans la Déification du docteur Aristarchus Masso, pièce jointe au Chef-d'œuvre d'un inconnu (1714). M. eut avec Prosper Marchand une querelle retentissante au sujet de l'édition de 1720 du Dictionnaire de Bayle ; on en trouvera le détail dans D.P. 1 600 (notice de R. Granderoute) et dans C. Berkvens-Stevelinck, Prosper Marchand et l'histoire du livre, Bruges, Drukkerij Sint Catarina, 1978, p. 90-93.

Activités journalistiques

6. Histoire critique de la République des Lettres tant ancienne que moderne, Amsterdam, Poelsum, puis Desbordes, se vend à Utrecht, 1712-1718, 15 vol. in-12 (D.P.1 600). Selon Camusat, le principal auteur en est bien M. (Histoire critique des journaux, t. II, p. 159 et suiv.). Les deux premiers volumes furent imprimés à Utrecht en 1712 et 1713, les 13 suivants à Amsterdam chez Desbordes.

Bibliographie

8. N.B.G. ; Haag. - Van der Aa A.J., Biographisch woordenboek der Nederlanden, Haarlem, Brederode, 1862.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH