557

Jean MASSON (1680?-1750)

État civil

Jean Masson est né vers 1680 ; il était fils de Jean Masson de Civray, ministre de Cozès ; son frère, Samuel Masson, fut ministre à Dordrecht (voir la notice suivante). Jean Masson meurt en janvier 1750 (Van der Aa).

Formation

Après un bref séjour à Dordrecht, il fait des études en Angleterre et en Suisse (Haag), voyage en Europe puis est reçu «proponent en Hollande» (Van der Aa). Après avoir terminé ses études de théologie en Hollande, il repart en Angleterre où il est pourvu de riches bénéfices : d'après une lettre de Delorme à A. Dacier du 27 novembre 1707, «Mr Masson est un réfugié, ministre de l'église anglicane en Angleterre. Il était autrefois chapelain de l'évêque de Worcester» (cité par I.H. Van Eeghen, De Amsterdamse boekhandel (1680-1725), Amsterdam, 1960-1968, t. I, p. 79). Le contexte permet de préciser qu'il s'agit de M., dont la querelle avec Dacier fit du bruit en 1707-1708.

Opinions

Il eut une réputation d'érudit pointilleux et susceptible : il prit à partie Dacier dans sa Vita Horatii (voir le résumé de cette querelle dans la notice de Weiss, B.Un.) et David Martin dans son exégèse du Psaume CX (voir Haag).

Activités journalistiques

Il collabore à l'Histoire critique de la République des Lettres (1712-1718) dirigée par son frère Samuel Masson. Il publie des articles dans la Bibliothèque raisonnée, t. XIII, et dans les Mémoires de Trévoux de 1713 (Haag).

Publications diverses

Voir Haag; Cat.B.N. ; B.Un.

Bibliographie

Haag; N.B.G. ; B.Un. ; D.L.F. – Van der Aa A.J., Biographisch woordenboek der Nederlanden, Haarlem, Brederode, 1862.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH