MAILLY

Décès

1794

Naissance

1744

Numéro

539

Prénom

Jean Baptiste

Jean Baptiste Mailly est né à Dijon le 16 juillet 1744, et mort dans la même ville le 6 germinal an II (26 mars 1794).

2. Formation

Il fut adjoint à l'Académie de Dijon le 7 décembre 1770, et élu pensionnaire le 8 janvier 1773. Il fut membre de la Société patriotique de Hesse-Hambourg.

3. Carrière

II fut d'abord professeur d'histoire et de géographie au collège des Godrans de Dijon. Il se fit recevoir libraire le 18 mai 1780 (Clément-Janin) ; le 19 août 1780, M. prête serment (A.D. Côte-d'Or, C 380) et Louis Nicolas Frantin lui remet sa librairie de la rue Saint-Etienne, la plus importante de Dijon. M. fit banqueroute en 1791 et sa librairie fut vendue en 1792 (Baudot, supplément ms. à la Bibliothèque des auteurs de Bourgogne, B.V. Dijon, renseignement transmis par M.F. Damongeot ; Clément-Janin). C'est sans doute le même Mailly qui occupait la place de bibliothécaire du Collège de Dijon par intérim, quelque temps avant sa mort en 1794 (E. Debarre, La Vie littéraire à Dijon, 1902). Il demeurait place Saint-Fiacre.

5. Opinions

M. passe pour avoir été favorable à la Révolution.

6. Activités journalistiques

6. Affiches, annonces et avis divers de Bourgogne, Bresse, Bugey et pays de Gex, Dijon, L.N. Frantin, 2 janv. 1776 - 28 déc. 1779, 210 numéros : le journal paraissait chaque semaine en 4 pages (D.P. 123). Outre les renseignements locaux, offres et demandes diverses ou édits concernant la Bourgogne, on y trouve une chronique des nouveautés littéraires ou scientifiques.

M. publia des articles dans le Mercure, L'Année littéraire, le Journal encyclopédique (Muteau). Sa traduction de la Vie de Titus de Suétone fut publiée dans le Journal encyclopédique du 15 février 1765.

7. Publications diverses

7. Epître aux rois conquérants, Dijon, L. Lagarde, 1766. – Poésies diverses de deux amis, «ou pièces fugitives de M.M.D.D. [M. Mailly de Dijon] et de M.F. de N. en L. » [M. François de Neufchâteau en Lorraine], Amsterdam et Paris, Delalain, 1768. – L'Esprit de la Fronde, ou histoire politique et militaire des troubles de France pendant la minorité de Louis XIV, Paris, Moutard, 1772-1773, 5 vol. ; rééd. à Amsterdam et Paris, 1780, 4 vol. – «Introduction à l'histoire des croisades », dissertation lue à l'Académie de Dijon le 14 août 1774. – «La Voix des citoyens», ode publiée par G. Dumay dans Une émeute à Dijon en 1775, Dijon, Darantière, 1886. – Notice sur Eléonore de Guyenne, lue à l'Académie de Dijon le 16 août 1777. – L'Esprit des Croisades, ou histoire politique et militaire des guerres entreprises par les chrétiens, Dijon, Mailly et Frantin ; Paris, Moutard, 1778-1780, 4 vol. – «Dissertation sur l'éléphant dont parle M. Chaussier» (B.V. Dijon, ms. 1778). – Fastes juifs, romains et français, ou Eléments pour le cours d'histoire du collège Godran de Dijon, précédé d'un abrégé de géographie, Dijon, Frantin ; Paris, Barrois jeune, 1782, 2 vol. – Eloge de Bonnard, lu à l'Académie le 18 décembre 1785. – Eloge de Maret, lu à l'Académie le 17 décembre 1786. – «De la naissance, des progrès et de la décadence de la philosophie jusqu'à nos jours», dissertation lue à l'Académie le 14 août 1788. – Des devoirs du citoyen, Kehl, 1789. – «Entreprise de Jacques Verne pour remettre la ville de Dijon en l'obéissance d'Henri IV», Mémoires de l'Académie de Dijon, 1830.

8. Bibliographie

Catalogues de la B.V. et de la B.U. de Dijon. – Milsand P., « Notes et Documents pour servir à l'histoire de l'Académie [...] de Dijon», Mémoires de l'Académie de Dijon, 1870. – Muteau C. et Garnier J., Galerie bourguignonne, Dijon, 1858. – Clément-Janin, Les Imprimeurs et les libraires dans la Côte-d'Or, 2e éd., Dijon, 1883. – Ronsin A., «La presse à Dijon de l'origine à 1789», Pays de Bourgogne, n° 26-29, oct. 1959 - avril i960. – Baudot, Bibliothèque des auteurs de Bourgogne, suppl., B.V. Dijon, ms. 2063, f° 1077.