448

Pierre LAMBINET (1742-1813)

État civil

Pierre Lambinet naquit à Tournes, près de Mézières, de «Louis Lambinet, laboureur, et de Marie Jeanne Lebas», et y fut baptisé le 22 octobre 1742 (Reg. par. de Tournes, A.D. Ardennes). Il mourut à Mézières, «rue du Grand Bourg», «célibataire, pensionnaire ecclésiastique», le 10 décembre 1813 (Reg. d'état civil de Mézières, A.D. des Ardennes). Son frère aîné, Jean Maurice (1741-1822), fut médecin à Charleville (B.A.).

Formation

Il fit ses études au collège des Jésuites de Charleville où il prit «le goût du travail et de la bonne littérature» (B.A.). «A l'âge de quinze ans, et après avoir fait ses humanités», il fut «envoyé à Pont-à-Mousson pour y faire son noviciat» (B.Un.).

Carrière

D'abord Jésuite, il entra ensuite dans l'ordre de Prémontré (vers 1765? B.A., Goovaerts ; ou vers 1775? B.A., Goovaerts ; ou vers 1775 ? B.N.C. ; B.Un.) «et fit profession à l'abbaye de Villers-Coterets, sous l'abbé Richard, son compatriote» (B.C., B.Un., B.A.). Quelques années après, il rentra dans le monde, avec le consentement tacite de ses supérieurs, mais le bref de sécularisation n'intervint que beaucoup plus tard. Il vécut à Liège, puis à Bruxelles, où il fut précepteur de deux des fils du duc de Croquenbourg. Sa carrière fut celle d'un bibliographe et il noua des relations avec Wilhelmi, bibliothécaire de Berne, avec lequel il composa une Notice de quelques manuscrits qui concernent l'histoire de la Belgique et qui se trouvent dans la bibliothèque publique de Berne, présentée à l'Académie de Bruxelles en octobre 1780 (Mémoires de l'Académie, t. V, 2e partie, 1788, p. 252-263). On ne sait au juste quand il se retira dans son pays natal.

Situation de fortune

D'après la B.Un. et la B.A., «il conserva jusqu'à sa mort une pension de 8 à 900 francs», versée par la famille de Croquenbourg.

Activités journalistiques

Collaboration épisodique à l'Esprit des journaux : juillet 1777, p. 243-247 (lettre sur l'empereur Joseph) ; septembre 1777, p. 261 (Epigramme) ; mars 1778, p. 243-245 (lettre en vers et en prose à M. le baron de ***) ; août 1778, p. 266-268 (lettre à S.E. le cardinal de Franckemberg) ; mai 1781, p. 418 et août 1781, p. 245-259 (notice sur la Bible des pauvres et le Missel ambrosien).

Rédaction de la Table raisonnée des matières contenues dans l'Esprit des journaux, depuis 1772 jusqu'en 1784 inclusivement, Liège et Paris, 1785, 4 vol. in-12.

Brèves interventions dans le Journal des curés, 23 et 27 août, et 4 novembre 1809 (Remarques bibliographiques et critiques sur l'édition de l'Imitation de Jésus-Christ procurée par Beauzée en 1788), avec un correctif le 5 juillet 1813.

Publications diverses

Eloge historique de Marie-Thérèse, Liège et Bruxelles, 1781. – Recherches historiques, littéraires et critiques sur l'origine de l'imprimerie, Bruxelles, Plon, 1798 (nouv. éd. Paris, Nicolle, 1810, 2 vol. in-8°). – Imitation de Jésus-Christ, par le R.P. Gonnelieu, revue et corrigée par L., Paris, Mame et Nicolle, 1811.

Bibliographie

B.N.C, B.Un. (B.A.) Boulliot J.B.J., Biographie ardennaise, Paris, 1830. – Goovaerts L., Ecrivains, artistes et savants de l'ordre de Prémontré. Dictionnaire bio-bibliographique, Genève, 1971.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH