442

Jean de LA FONT (?-1685)

État civil

Jean Alexandre de La Font est né dans le Languedoc ou le Vivarais à une date inconnue. Il épousa, en premier mariage, Jeanne Boebé dont il eut un fils, Anthony, qui devait obtenir en 1689 et 1691 un privilège pour la Gazette de Leyde, journal qu'il publia jusqu'à sa mort en 1738 (van Eeghen, t. II, p. 28). L. épousa en secondes noces Magdalena Rivière dont il eut au moins un enfant, enterré à Amsterdam le 11 février 1673 (van Eeghen, t. II, p. 26 ; cf. H.P.L.P., t. I, p. 144). L. fut enterré à la Hooglandsekerk de Leyde entre le 10 et le 17 novembre 1685 ; il semble avoir passé à Leyde ses dernières années.

Activités journalistiques

Gazette ordinaire d'Amsterdam : dès 1667, L. est associé à la rédaction de la gazette, alors dirigée par Smient. S'il faut en croire le portrait gravé par Lambert et qui le présente, tenant à la main un numéro de la gazette daté du 5 décembre 1667, il aurait, dès cette époque, acquis une grande réputation (voir le commentaire de B.H.C., p. 84 ; G.H., p. 142-143). La Gazette ordinaire parut au moins jusqu'en 1675, peut-être jusqu'en 1687 (D.P.1494).

Traduction libre des gazettes flamandes et autres, à Leyde, chez J. van Gelder, à la Tortue, 1677-1679 : entre 1675 et 1678, L. se rendit à Leyde ; le premier numéro de la Traduction libre parut en mars 1677 (Sautijn Kluit, cité par Van Eeghen, t. II, p. 26) ; le dernier numéro connu est daté du 8 juin 1679 (B.H.C., p. 85). Les initiales «D.L.F.» figurent du 8 juin 1678 jusqu'au dernier numéro.

En 1679 ou 1680 (G.H., p. 147), cette gazette devient : Nouvelles extraordinaires de divers endroits, à Leyde, de l'imprimerie de la veuve Van Gelder, 1680-1798 ; le premier numéro connu date du 1er octobre 1680 ; à partir du 10 février 1682, la gazette est imprimée «pour De la Font» ; en 1684, seule subsiste la mention «Pour J.A.D.L.F.» (B.H.C., p. 85). Après sa mort, les Nouvelles extraordinaires, plus connues sous le nom de «Gazette de Leyde» furent reprises par son fils, puis, à la mort de celui-ci, par Etienne Luzac (D.P.1 514).

L. est resté le plus connu des gazetiers de Hollande ; Bayle lui a rendu hommage à deux reprises ; un distique de Santeuil orne son portrait qui fut diffusé en France, sans doute vers 1680 (B.H.C,p. 85, P.D.1 514).

Bibliographie

G.H., B.H.C. , H.P.L.P. – Van Eeghen I.H., De Amsterdamse boekhandel, 1680-1725, 1960-1967, t. II, p. 26-28.

Additif

Activités journalistiques: Sur la personnalité de La Font et son rôle prééminent dans la Gazette d’Amsterdam, voir J. Sgard, « L’auteur. Le portrait de La Font » dans La Gazette d’Amsterdam miroir de l’Europe au XVIIIe siècle, sous la direction de P. Rétat, Voltaire Foundation, SVEC 2000:06, p. 31-35. Sur la publication des « lardons » dans la Gazette d’Amsterdam, qui dut commencer peu avant la mort de La Font, voir J. Sgard, Chavigny de La Bretonnière. La Religieuse en chemise et le Cochon mitré, P.S.E., 2009, p. 26 et suiv. (J.S.)

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH