409

JACQUEMOTTE (Antoine ?-1764)

État civil

Antoine Gaspard (Anton Gaspar) Jacquemotte était fils de la soeur de Jean Ignace Roderique (voir ce nom), qui l'adopta et en fit son héritier. Il s'adjoint alors le nom de «Roderique». Il fut marié : sa femme vivait encore en 1766 (voir la notice «Dambrin»). Il est mort le 3 janvier 1764 (H., p. 175) ; son épitaphe a été gravée à Malmédy, ville natale de son oncle (H., p. 176). En 1759, J. avait fait édifier à Malmédy une chapelle familiale (Chapelle Roderique) où reposent les grands parents du journaliste (H., p. 176).

Activités journalistiques

En 1753, Roderique, créateur de la Gazette de Cologne, ne la dirigeait plus «depuis quelques années» (H., p. 175). Jacquemotte y collaborait vraisemblablement déjà ; à la mort de Roderique (1756), il prit la direction officielle de la gazette et en fut chargé jusqu'à sa disparition en 1764. Ensuite sa veuve géra le périodique en association avec l'ex-Jésuite Dambrin (voir ce nom).

Bibliographie

(H.) Höming H., «Jean Ignace Roderique», dans Rheinische Lebensbilder, vol. 9, Cologne, 1982.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH