275

Jérôme DUPERIER (?-?)

État civil

On ne sait rien de lui, sinon qu'il fut garçon libraire chez Anisson (Baizé, Catalogue manuscrit de la Bibliothèque de la doctrine chrétienne, t. XII, f° 95). Son nom est parfois orthographié «Du Perrier».

Activités journalistiques

Auteur des Pièces fugitives d'histoire et de littérature, Paris, 1704-1706. 5 vol. : le privilège des trois premières parties (t. I-III, 1704) est accordé à «Flachat de Saint-Sauveur», celui des deux dernières (t. IV-V, 1706) au « Sr d'Aiglemont » : la dédicace en tête du premier volume est signée «D.P. » (D.P.1 1122). J. Bernard signale l'attribution à Tricaud (voir ce nom), mais ajoute que «ceux qui savent mieux la carte du pays littéraire l'attribuent à un garçon libraire qui a demeuré autrefois chez Anisson et qui faute de pratique dans sa profession s'occupe à écrire présentement» (Nouvelles de la République des Lettres, juil. 1704, p. 109). L'attribution à D. est reprise par Basnage dans son Histoire des ouvrages des savants, mars 1705, p. 132.

Publications diverses

Liste des ouvrages de D. dans Quérard, Supercheries littéraires, t. II, p. 48, et dans Cior 18, n° 26696-26699.

Bibliographie

Q., t. IX, p. 553 ; Quérard tient ses renseignements de Barbier, qui déclare en devoir une partie à l'abbé Bouillot.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH