195

Jean Pierre COSTARD (1743-1815)

État civil

Jean Pierre Costard est né en 1743 et mort à Paris en 1815 (D.B.F.).

Carrière

Il s'installa comme libraire à Paris en 1769 et publia des vers, des drames, des contes, des compilations. En 1772 il prend une part importante à la rédaction du Dictionnaire universel, historique et critique des mœurs (D.B.F.). De 1776 à 1784, il collabore au Courier de l'Europe, où il publie ses vers. La Bastille dévoilée (t. I, p. 35) donne plus de détails sur C. : ancien imprimeur-libraire, rue Saint-Jean de Beauvais, il fut mis à la Bastille (27 sept. 1781 - 19 juil. 1782) pour ses liaisons avec Jacquet de La Douay. Selon cet ouvrage, C. logeait chez M. d'Arnaud l'auteur, et fut obligé de se réfugier en Allemagne pour mauvaises affaires (en 1788, selon D.B.F.).

Après la Révolution il écrivit des traités de morale et d'éducation, sans parvenir à rétablir ses affaires. Il dut entrer à Bicêtre comme pauvre et y mourut.

Activités journalistiques

Collaborateur épisodique du Courier de l'Europe, dans lequel il publie des vers, des opuscules, une lettre de Paris (datée du 16 déc. 1776 : von Proschwitz, document 79).

Publications diverses

Liste des œuvres dans Cior 18, n° 21232-21205.

Bibliographie

Q. ; B.Un. ; D.B.F. Manuel L.P., La Bastille dévoilée, Paris, 1789. – Proschwitz G. et M. von, Beaumarchais et le Courier de l'Europe, S.V.E.C. 273-274, 1990,1.1, p. 31, 354-355 ; t. II, p. 820.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH