194

Louis CORVIZART DE LA COUR (1702-?)

État civil

Louis Corvizart de La Cour est né à Soissons le 14 sep­tembre 1702 ; au moment de la dispersion des Jésuites en 1762, il résidait à La Flèche.

Formation

Il fait profession dans la Compagnie de Jésus le 20 mars 1723 (Sommervogel).

Carrière

Il enseigna la grammaire et les belles-lettres pendant six ans, la philosophie pendant deux ans, notamment à Rennes où il fit représenter vers 1742, au théâtre du collège, Agapit martyr.

Activités journalistiques

Il entra dans l'équipe des rédacteurs des Mémoires de Trévoux en 1734 (lettre du R.P. Brumoy à Caumont, 24 avril 1734, B.N., n.a.fr. 11364, f° 147).

Publications diverses

Agapit martyr, tragédie dédiée à Mgr. de Viarme de Pontcarré, intendant de Bretagne, Rennes, Vatar, 1742. – La Vie de M. Bourdoise, premier prêtre de la communauté de Saint-Nicolas du Chardonnet, 1760.

Bibliographie

Sommervogel; L.F.

Additif

État-civil : D’après le Recueil par ordre de dates de tous les arrêts du Parlement pour l’année 1763 (t. III, éd. 1766, p. 27), Louis Corvizart de La Cour, du collège de La Flèche, est né le 18 septembre à Soissons.

Carrière : Il est profès des quatre voeux le 15 août 1737 et déclare n’avoir aucun revenu. En 1763, il réside à Baugé, paroisse St. Pierre et St. Laurent (J.S.).

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH