140a

Johann CAROLUS (?-1634 ?)

État civil

Johann Carolus est né dans une famille protestante d’Alsace ; son père était pasteur dans la région de Munster. On ignore la date de sa naissance. Il a épousé en 1599 la fille d’un cordier de Strasbourg, Anna Frölich, dont il a un fils, mort en 1640. J.C. est mort probablement en 1634, année où son fils hérite de son imprimerie.

Formation

J.C. fit un apprentissage de relieur et acquit en 1605 l’imprimerie fondée par Bernard Jobin et passée à son fils, Tobias Jobin, en 1604.

Carrière

Il ouvre alors un magasin près de l’église Saint-Thomas de Strasbourg. En 1617, il est conseiller presbytéral de Saint-Thomas, puis échevin de la tribu  des Échasses, groupement de corporations ; élu en 1629-1630, il est réélu en 1633-1634.

Activités journalistiques

Bien qu’il ait travaillé en terre allemande et essentiellement en langue allemande, son nom mérite d’être retenu ici en tant que fondateur de la première gazette européenne, collection de bulletins de nouvelles venues de d’Allemagne, d’Italie, de France. Ces collections de nouvelles qui portent les noms de Zeitungen, Avisen, Ordinarii Avisen, Relation, etc. ont d’abord été recopiées à la main ; après la 11e série manuscrite, en décembre 1605, Carolus demande au Magistrat de la ville de Strasbourg un privilège d’impression pour une publication hebdomadaire. Il ne reçoit pas de privilège, mais entreprend la publication. Il subsiste deux collections de cette gazette : l’une à la Bibliothèque de Heidelberg pour l’année 1609, l’autre à la Bibliothèque de Strasbourg pour l’année 1612. Chaque numéro hebdomadaire est composé de correspondances issues de cinq villes : Cologne, Rome, Venise, Vienne et Prague, ces villes servant de relais pour les parties les plus éloignées de l’Europe.

Bibliographie

Kintz J.P., « La création du premier hebdomadaire. 1605 » dans Histoire des familles, de la démographie et des comportements, hommage à J.P. Bardet, PUPS,  2007, p. 861-867.- Feyel, G., L’Annonce et la nouvelle, Voltaire Foundation, Oxford, 2000, p. 139.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH