BROUSSE

Décès

?

Naissance

?

Numéro

120

3. Carrière

Il habite Périgueux rue Taillefer, n° 11. Il est mentionné dans le registre des délibérations du Conseil des communes, à la date du 19 octobre 1789, où, à l'occasion d'une lettre adressée à ce Conseil et d'un Mémoire envoyé à l'Assemblée nationale, il est qualifié de ci-devant rédacteur de la feuille du Périgord. Au cours d'une séance antérieure, celle du 20 août 1789, son retour à Périgueux d'où il avait été obligé de fuir par suite d'une «circonstance fâcheuse» est demandé, sa réputation ayant été rétablie : un détachement de soldats de la troupe nationale est envoyé pour le conduire dans la ville.

6. Activités journalistiques

Il est le premier rédacteur des Annonces, Affiches et Avis divers de la province du Périgord (Périgueux, Dalvy, janv. 1787 sept. 1789, hebd., in 4°) dont le Prospectus a dû être lancé en décembre 1786 et qui sont devenues, à partir du 23 septembre 1789, Journal du Périgord (D.P.1, 53). Il est remplacé par Berger.

8. Bibliographie

Rouméjoux A. de, Bibliographie générale du Périgord, Périgueux, t. I, 1897, p. 5-7. – Serre P., «Histoire de la presse en Périgord», Périgord Panorama, juin-juil. 1981, n° 13-14, p. 96-99.