005

Jean Le Rond d' ALEMBERT (1717-1783)

État civil

«De l'ordonnance de nous Nicolas Delamarre, conseiller du Roy, commissaire au Chastelet, a esté levé un garçon nouvellement né, trouvé exposé et abandonné dans une boette de bois de sapin, exposé dans le parvis Notre-Dame sur les marches de l'église de Saint-Jean-le-Rond, lequel nous avons à l'instant fait porter à la couche des Enfants-Trouvez pour y estre nourri et allaité en la manière accoutumée. Fait et délivré le seize novembre 1717, six heures du soir. Signé Delamarre» (M, t. III, p. 3). Le registre d'admission de l'année 1717 fait apparaître qu'il fut déposé à la maison de la Couche et mis en nourrice en Picardie pendant six semaines, par l'entreprise du médecin Molin Dumoulin (L. Lallemand, Histoire des enfants abandonnés et délaissés, Paris, 1885, p. 731-732). L'acte de baptême a été publié par Jal dans l'édition de 1872 (p. 1304) de son Dictionnaire après maintes recherches : «Jean Le Rond, baptisé le 17 novembre 1717» dans la chapelle des Enfants Trouvés. C'est cette dernière date (et non celle du 16) qui est retenue par les biographes de d'A., comme date de naissance. D'après A. lui-même, il était fils de la chanoinesse de Tencin. Son père présumé était le chevalier Destouches (aucun document officiel, mais le chevalier s'intéressa à son éducation et lui fit un legs). Il prit, contre son gré semble-t-il, le nom de Darembert puis Dalembert, D'Alembert, mais signait assez souvent Le Rond Dalembert (avec ou sans apostrophe). Sa signature dans l'Encyclopédie était O (le rond). Le testament de d'A., daté du 23 juillet 1782 avec un codicille du 8 octobre 1783, dans lequel il désigne Condorcet comme légataire universel, l'inventaire après décès, ainsi que le testament et l'inventaire après décès de Mlle de Lespinasse (M.C., LXXXIII, 618, 619 et 579) sont publiés (avec quelques coupures, semble-t-il), dans les Cahiers Haut Marnais, n° 24, 1er trimestre 1981, p. 8-12. Il mourut le 28 octobre 1783, refusant de se laisser opérer de la pierre par son médecin Barthez.

Activités journalistiques

A. a écrit dans de nombreux périodiques. Ses articles ne sont pas tous signés (ainsi Palissot dans son Nécrologe affirme qu'il a écrit la «Notice» concernant La Porte dans le Mercurede 1780, et cet exemple n'est sûrement pas isolé). Au début il signait parfois J.D. La plupart de ses articles sont polémiques. L'identité du correspondant se révèle souvent dans le cours de la polémique. A., quand il juge la question d'importance, publie le même article dans plusieurs journaux. Parmi ses principales contributions, citons:

1) dans le Mercure de France : «Mémoire historique sur la vie et les ouvrages de M. Jean Bernoulli», mars 1748. – «Sur la personne et les ouvrages de M. Terrasson», janv. 1751. – «Réflexions sur la théorie de la résistance des fluides», janv. 1752 (repris dans l'article «Fluide» de l'Encyclopédie). – «Lettre de M. d'Alembert à l'auteur du Mercure», sept. 1757 (réponse à un compte rendu de Clairaut dans le Journal des Savants); sept. 1760, 15 janv. 1761 (démenti d'une affirmation de Palissot); 1er mai 1765 (réponse à Fontaine). – «Lettre de M. d'Alembert à M. Rameau» (polémique avec Rameau),15 avr. 1761, etc. «Avertissement aux géomètres», juin 1765. – Réponse de M. d'Alembert (à la lettre de Laissac sur la mort de Duclos), mai 1772. – «Avis de M. d'Alembert sur l'histoire de l'Académie francaise», févr. 1774 (publié aussi dans le Journal encyclopédique et le Journal des Beaux-Arts, même date). – «Compte rendu des Mémoires de l'Académie des Sciences pour 1774», sept. 1778. – Plusieurs éloges : de Fénelon, 5 juil. 1778 ; de La Motte, 15, 25 août, 5 sept. 1778; de Quesnay, 15 nov. 1778. «Note sur les éloges», 5 et 15 fév. 1779. «Discours lu par M. d'Alembert», 15 mars 1779. – «Lettre» puis «Déclaration de M. d'Alembert», 5 avr., 25 sept. 1779. – Encore une «Lettre» (sur l'accusation de plagiat du Dictionnaire de musique de J.J. Rousseau), 14 oct. 1780.

2) dans le Journal oeconomique : «Lettre de l'auteur des Eléments de Musique etc, à l'auteur du Journal oeconomique», nov., déc. 1752, janv. 1753 (polémique avec Béthizy).

3) A. a aussi envoyé une «Lettre aux auteurs du Journal de Trévoux», sur Riccatti et ses erreurs (déc. 1766, p. 405-407). Les Jésuites ont publié (avec son accord?) : «Réflexions sur les lunettes achromatiques», extrait d'un de ses mémoires (janv. 1767, p. 5-29).

4) dans le Journal des Beaux-Arts : «Lettre de M. d'Alembert à M. l'abbé Aubert» (sur l'attraction des montagnes, en réponse à un article de Jean Courtault de juin), juil. 1769.

5) Le périodique le plus ouvert au chef de file du "parti encyclopédique" était le Journal encyclopédique de Pierre Rousseau. Nombreux articles : «Extrait de plusieurs lettres sur la nouvelle comète» (en partie d’A.), juil. 1759. – «Lettre de M. d'Alembert aux auteurs etc., servant de réponse à la lettre de M. Clairaut» et «Dernière réponse», 15 fév., 15 août 1762 (polémique avec Clairaut). – «Réflexions sur une découverte dans la Musique», 15 juil. 1762 (réponse à des critiques sur son traité de musique). – «Avis important à ceux qui envoient des Extraits aux Feuilles Périodiques, par un mathématicien», 15 mai 62. – «Apologie de l'étude», 15 mars, 1er juin 1762. – «Lettre [...] concernant quelques difficultés que présente le sujet du prix proposé au nom de l'Académie des sciences », 15 août 1764. – «Lettre de ...», 1er oct. 1765 (sur sa pension). – «Lettre ...», 1er nov. et 1er déc. 1766 (sur la querelle Rousseau-Hume). – «Six vers de d'Alembert sur Frédéric», juin 1772.

Evidemment on trouve des écrits de d'A. dans les Mémoires de l'Académie des Sciences et l'Histoire de l'Académie.

Bibliographie

Académie des Sciences, dossier D'Alembert. – (M) Cette notice se fonde principalement sur les renseignements collectés par Gilles Maheu, dans La Vie et l'oeuvre de Jean d'Alembert, thèse dact., 1967, 3 vol., disponible au centre Alexandre Koyré, Paris.– Bertrand J., D'Alembert, Paris, 1889. – Grimsley R, Jean d'Alembert, 1717-1783, Oxford, 1763.– Voir aussi le numéro spécial, D.H.S., t. XVI, 1983, en particulier mon article «Travaux récents sur d'Alembert», p. 197-203.– Inventaire de la correspondance de d'Alembert, par John Pappas, S.V.E.C. 245, 1986, p. 136-276.

Auteur(s) de la notice


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH